LA BRETAGNE

Une terre de légende

La Bretagne comprend 4 départements, côtes d’Armor, Finistère, Ille et Vilaine et Morbihan. Cette région attire beaucoup de Britanniques grâce à sa proximité géographique, en plus, des liens historiques sont restés très présents dans toute la Bretagne.


Rennes est la capitale de la Bretagne, ville très dynamique avec le parlement de Bretagne, le bâtiment a été remarquablement conçu par Salomon de Brosse, l’architecte du palais du Luxembourg à Paris, de grandes heures de l’histoire bretonne se sont déroulées ici.
Il est composé de six pièces principales, la somptueuse grande chambre qui contient un magnifique plafond qui a été peint au Louvres et qui a été transporté jusque Rennes en pièces détachées.

Rennes a gardé quelques monuments médiévaux, mais aussi des maisons en pans de bois construites à partir du XVe et XVIIe siècles, très répandues dans cette ville car beaucoup de forets se trouvent autour de la ville. Un des plus beaux jardins de France, Le Tabord, avec des arbres bicentenaires, des fontaines, des serres sur 10 hectares de verdures. Une roseraie s’y trouve et on peut contempler des espèces incroyables de roses aux noms singuliers.


De nombreux sites mégalithes se trouvent en Bretagne dont le fameux « Cairn de Barnenez », Cairn signifiant un amoncellement de pierres. Un des plus anciens monuments qui date de 4 500 à 3 500 avant Jésus Christ, il servait de tombeaux collectifs construit avec de petites pierres. Long de 75 mètres sur 25 de large, le plus grand mausolée néolithique d’Europe construit sur plus de 1000 ans.


Brest, ville portuaire, située dans le Finistère qui marque la fin d’une terre, le port voit s’amarrer des bateaux que l’on peut admirer.

A découvrir absolument, la plus ancienne rue de Brest, « La rue de St Malo », rue pavée qui est un vrai symbole de la ville, elle a survécu aux bombardements de la seconde guerre mondiale. De nos jours, cette rue est mise en valeur et elle est beaucoup visitée. Autrefois, on y trouvait « le refuge royal de la Madeleine », un bâtiment qui abritait des filles de mauvaises réputations, folles, orphelines ou non mariées.

La base navale de Brest, c’est 124 hectares, le deuxième port le plus important de la marine française, les bateaux qui se trouvent à Brest servent de protection pour les sous-marins nucléaires, l’importance est d’enjeu. On constate que la marine fait vivre une grande partie de la ville.